Subscribe:Posts Comments

You Are Here: Home » French Articles » Esméralda MILCE : Une femme, un miroir pour les jeunes !

Par Frantz DELICECorrespondant de CSMS MagazinePort-au-Prince—Esméralda Milcé anime de trois (3) à cinq (5) heures sur les ondes de la Radio Nationale (RNH) en compagnie  de Jean Pierre Jacques Adler, de Stanley Morné et de Carel Sylvain, une émission consacrée spécialement aux jeunes : Miroir des jeunes.Pour inventer l’avenir … par la communication sociale !Esméralda Milcé animatrice principale et femme journaliste, se consacre à présenter de nouveaux modèles aux jeunes, pour qu’ils puissent mieux se connaître et inventer un nouvel avenir pour eux-mêmes et le pays. Elle est une amante de la communication sociale. Elle a fait ses débuts à la Radio Nationale dont elle travaille encore. Mademoiselle Milcé collabore aussi avec le journal Le Matin, et présente parfois des émissions de jumelage à la Télévision Nationale (TNH).           Son travail dans les médias peut être compris sous l’angle de l’amour  et du désir de voir un nouveau lendemain pour ce pays .Elle décrit son travail à la radio et avec certains artistes comme une mission ,celle de servir de relais et de canal aux messages qui pourraient transformer la nation .Elle traduit cette ambition en ces termes :‘’en plus de présentatrice à la radio , j’exerce le métier  d’attaché de presse pour des artistes, surtout ceux dont j’aime le travail, et je les aide ainsi à véhiculer leurs messages de transformations sociales’’.               Au sein de l’équipe de  Miroir des Jeunes, elle travaille à véhiculer de nouvelles façons d’être et de penser chez les jeunes des deux sexes. Aider les jeunes à inventer leur avenir, tel est le mot d’ordre de l’animatrice Esméralda Milcé et de toute cette équipe qui travaille à donner de nouveaux habitus aux jeunes .Elle veut être  comme un miroir pour les jeunes en leur proposant de nouveaux modèles, ainsi ils pourront changer de comportements et intégrer les valeurs nationales .Selon Milcé, les jeunes peuvent  changer les choses en aidant leurs pairs.

Pour plus de femmes valables dans le journalisme …

 Esméralda Milcé, en tant que femme journaliste  travaille à être une référence dans le monde des médias en Haïti, malgré que ce secteur est majoritairement dominé par les hommes .Elle espère devenir un pion pour la transformation de son pays à coté des autres femmes, en utilisant la communication sociale comme arme et vecteur de changement .Mais les femmes journalistes doivent continuer à étudier et ne pas se cantonner seulement à l’animation et la présentation d’émissions Elle décrit ainsi l’importance des femmes dans ce secteur‘’plus de femme, d’équité de genre dans le journalisme  apportera un changement substantiel’’.

De la passion malgré les contraintes …

             En plus de l’intégration, elle réclame plus de places pour les jeunes, surtout les femmes, car cela sera un facteur de changement et de transformation. Mais elle demande :’’ plus d’encadrement pour les jeunes, car les jeunes c’est la passion, et le journalisme qui est pratiqué en Haïti manque parfois de passion’’. Mademoiselle Milcé  met l’accent sur la place da la passion  dans le métier de journalisme, vu les différentes contraintes dont les journalistes, hommes et femmes font face chaque jour. Elle prescrit la passion comme le remède au découragement et à l’abandon en ces termes :’’ seule la passion peut  retenir  un(e)  jeune dans ce métier en Haïti, Et la passion on en a besoin !’’

Journalistes, relais pour l’émancipation des femmes …                               

             Mademoiselle Milcé croit dans la cause du mouvement des féministes. Elle croit beaucoup dans l’aspect de sensibilisation de la population, surtout lorsqu’on met l’accent sur les hommes et les jeunes car ‘’ce sont les hommes qu’on doit sensibiliser, il faut toucher  aussi les jeunes qui sont à l’école. Il faut passer dans les écoles les atteindre par le discours de transformation, et aussi il faut utiliser les artistes pour être les porteurs de ce message aux jeunes’’. Ce travail de sensibilisation ne peut se faire sans la participation des médias, surtout des femmes qui travaillent dans ces médias. Puisque le monde bouge, Mademoiselle Milcé pense que les médias peuvent aider les femmes à avoir plus de confiance et de détermination pour affronter ces changements et ne pas être emporter par eux.             En tant que femme et journaliste, mademoiselle Milcé invite les media à faire la promotion  des femmes haïtiennes. Elle déclare que : ‘’les femmes en Haïti ont beaucoup de potentialité, elles ont aussi leurs mots à dire, elles ont besoin de plus de places dans tous les secteurs ; si elles donnent leur point de vue sur les choses qui se font cela pourrait aider au changement, ainsi elles pourront avoir plus de confiance et pourront mieux se connaitre ‘’.            Ces paroles témoignent et expriment la nécessité d’encourager le leadership féminin dans le journalisme et dans tous les secteurs de la vie nationale, car les haïtiennes sont l’avenir de l’homme haïtien .Le processus de transformation sociale ne peut être enclencher sans la participation éclairée de femmes valables. Un leadership féminin est nécessaire, et peut ouvrir  la voie à un autre lendemain, Esmeralda Milcé dans Miroir des Jeunes commence à sa manière à tracer cette voie.Voir aussi Responsabiliser les pères en Haïti ? AGNIECE FRANCOIS : Une femme, une plume au service des nouveaux talents!Rénette DESIR : Une voix de femme sur le chemin de la gloireNote : Frantz DELICE est notre nouveau correspondant en Haiti. Il est écrivain et il vit à Port-au-Prince. Vous pouvez lui contacter à frantzdelice@yahoo.fr

Tags

© 2008 CSMS Magazine · Subscribe:PostsComments · Designed by Theme Junkie · Powered by WordPress

© 2011-2020 CSMS Magazine All Rights Reserved -- Copyright notice by Blog Copyright