Subscribe:Posts Comments

You Are Here: Home » French Articles » C’est le tour de l’Algérie

It's only fair to share...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

Par Amel Baudelin

CSMS Magazine

L’Algérie est gouvernée par des militaires depuis 1962.Certes les Présidents changent mais le système corrompu demeure ; avec toute sa tyrannie. Verrouillant tout le système politique,  privant le peuple de toute liberté, et de son droit légitime à s’exprimer. L’Etat algérien a toujours exercé le même pouvoir politique, utilisé la même stratégie de violence, d’arrestations  sur toutes personnes  voulant faire connaitre son opinion politique. Tout cela pour tuer dans l’œuf la contestation et ne pas réveiller les autres citoyens qui auraient pu  mettre les intérêts en danger de cet Etat de non-droit.

Le Samedi 12 février,  la coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD) a fait un appel pour une marche pacifique au centre d’Alger. Malheureusement étouffée par 30 000 policiers disséminés partout dans la capitale, empêchant les manifestants de marcher  les arrêtant, en bloquant tout accès à Alger. Cet empêchement a touché également  les autres villes comme Oran, Annaba…etc.  « Cette marche était juste un élément déclencheur pour franchir la peur, pour aller de l’avant «  a déclaré le  CNCD, qui ne veut pas céder devant ce  gouvernement.

A nouveau le CNCD lance un  appel pour le 19 février. Il demande à la population de sortir dans les rues malgré les promesses faites par le premier ministre : Ahmed Ouyahia. La  levée immédiate de l’état d’urgence,  prendre des mesures pour répondre aux besoins des jeunes algériens concernant  le logement, le  chômage, …Malheureusement on assiste a la même stratégie suivie par les autres présidents déchus : Zine Elabidine Ben Ali et Houcnie Moubarak

. Le peuple algérien ne veut pas des solutions momentanées pour ses problèmes, mais veut un Etat de droit et un Etat de liberté.

Internet et particulièrement les réseaux sociaux comme Facebook jouent un très grand rôle dans ces événements. Tous les jeunes se mobilisent pour dénoncer les crimes de cet Etat corrompu, et pour appeler à une grève générale ce vendredi 18 février ; et se mettre d’accord sur les slogans à utiliser et à crier lors des manifestations. Des inquiétudes s’emparent de quelques internautes qui ont peur de revivre le même drame des années 90. Cette époque a été marquée par des années sanglantes pour l’Algérie. Elle rappelle les drames vécus par la population, la montée en puissance et les exactions des terroristes  qui tuaient, torturaient et violaient sans pitié, ainsi de la division du peuple algérien  en anti-Bouteflika et pro-Bouteflika .Ceci aura pour cause de plonger le pays dans une guerre civile interminable. Il y’a beaucoup d’autres aussi qui croient à cette révolution, qui croient au changement, et sont prêts à participer le 19 février pour concrétiser leurs volonté de créer un Etat qui les protège, qui les écoute, qui les encourage.

L’Algérie jouira t-elle d’une nouvelle indépendance ??

Ce n’est pas que l’Algérie qui est touché par cette révolution populaire, mais aussi la Libye qui ne veut plus être dirigé par le colonel Mouammar Kadhafi, qui est sur le trône depuis 40 ans,  la Libye connait depuis le mardi 15 février des manifestations qui sont aussi réprimées par les autorités.  Tous les pays du Maghreb souhaitent une nouvelle ère avec plus de liberté, et plus de tolérance.

It's only fair to share...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

Tags

© 2011 CSMS Magazine · Subscribe:PostsComments · Designed by Theme Junkie · Powered by WordPress

© 2011-2017 CSMS Magazine All Rights Reserved -- Copyright notice by Blog Copyright