Subscribe:Posts Comments

You Are Here: Home » French Articles » Football : Le Sport Roi à la conquête de l’Afrique

 

Par Paul. E. François

CSMS Magazine

Qui n’a jamais fais une boule de papier, le lançait dans l’air et essayer le plus magistralement possible de  donner un coup de pied. Peut-être ce geste si anodin soit- il par un inconnu des siècles auparavant a contribué sans le savoir  à la naissance de  la plus prestigieuse et la plus prolifique discipline sportive. L’invention du football nul n’ose le clamer mais depuis son apparition quelque part sur la planète, ce fut comme une vague déferlante, conquérante qui n’a jamais connu de frontières.

Un peu d’histoire, plus de 2000 ans de cela en Chine l’on donnait des coups de pieds déjà dans une balle assez rudimentaire. Dans d’autres pays comme en Grèce et à Rome l’on faisait de même, peut être pour la même raison. Un jeu pour se divertir. Mais c’est au temps médiéval qu’une certaine popularité se développa autour de ce jeu avec une boule. Et, en 1863, les premiers règlements de bases furent établit.

         C’est  en Grande-Bretagne définitivement que le football a connu son envol dans tout ses aspects pratique, technique et structurel avec des règlements bien établit pour le rendre plus attrayant. La constitution des équipes dans les années 1800 donnèrent lieu à la création des différentes associations. Lesquelles en l’an 1882 voyaient dans  l’unification de leur associations une possibilité d’uniformiser les règlements, ainsi IFAB (International football association board) voit le jour. La première réunion officielle du IFAB eu lieu qu’en 1886.

         Il est à noter que le tir au but (penalty kick) pour sanctionner une faute dans le carré de réparation fut introduit en 1886.

        Bien plus tard, à Paris le 21 Mai 1904 que la «  Fédération internationale de Football Association (FIFA) fut lancé, cela avec la collaboration des pays comme La France, La Belgique, Le Danemark, la suisse, L’Espagne,  la Suède  et le Netherlands.

        La FIFA devenait membre d’IFAB en 1913. Au fil des années cette organisme  accepta l’affiliation des différentes associations et l’un de plus gros succès fut la venu de l’association de football de l’Angleterre (FA), ainsi d’autres grandes nations de football suivirent le pas, l’Allemagne, l’austria, l’Italie et la Hongrie, entretemps l’écosse, l’Ireland et les pays des galles imitaient les anglais et devenaient membre de la FIFA.

Ce n’est non sans problèmes que la fédération internationale de football bâtit sa notoriété et pour établir son royaume au-dessus du sport roi, le football. Surmontant  de nombreux problème et des tiraillements entre les associations pour l’organisation des tournois. Une fois les règlements devant déterminés le rôle de la FIFA et les limites des autres associations établit, la FIFA devenait l’unique organisateur de la prestigieuse coupe du monde.

       Si le football est un sport à part entière, il est aussi devenu un spectacle. L’engouement du public, de par le monde en a fait des fans  fidèles à des différentes équipes, et ceux qui sont tout simplement passionnés de football, des mordus du ballon rond. Bref, le football est le sport de masse le plus populaire. L’apport du football dans l’économie au niveau mondial est inestimable. La fabrication des ballons, les shorts et les maillots, les chaussures. La publicité, les t-shirts, casquettes et autres. Les constructions des stades et leurs entretiens. Au niveau professionnel c’est une autre échelle de valeurs ajoutées, des sommes mirobolantes, astronomiques pour les transferts des joueurs ou le droit pour la retransmission des matchs à la télévision. Le football est omniprésent dans la société. Au Brésil c’est devenu une référence culturelle. Les pays européens en a fait une industrie qui brasse de l’argent par milliards et les paris organisés en trouvent aussi leur part du gâteau. Il n’y a aucune raison pour que cela s’arrête, car la popularité du  football n’a jamais connu de déclin. Chaque année les diverses compétitions, la ligue anglaise, la bundesliga en Allemagne ou  liga italienne, les tournois intercontinentaux et chaque quatre ans est organisé la  prestigieuse coupe du monde de la FIFA.

        Dans quelques jours le regard du monde entier sera tourné vers le Sud Afrique, pays phare du continent africain ou la plus grande compétition mondiale du football aura lieu. Il faut noter que jusqu’à l’an 1909 la FIFA était constitué que des associations européen. Le sud Afrique fut le premier pays étrangers à faire parti de la FIFA.

        Pendant plusieurs semaines, nous serons gavé des gestes somptueux et avec bien sure les bévues qui feront dates dans l’histoire de la coupe du monde, certains danseront  aussi dans les gradins colorés. En attendant ce moment sublime que le capitaine du pays victorieux brandira le trophée l’on sera tenté d’imaginer ce geste symbolique vingt ans de cela quand l’emblématique  prisonnier libéré, de l’apartheid, Nelson Mandela levait les bras au ciel pour remercier je ne sais quel dieu. Mais cela ressemblait étrangement comme une porte dans le ciel qu’il ouvrait pour faire pénétrer tout l’air du monde dans un pays longtemps et honteusement renfermer sur lui même pour cause de la haine raciale qui prévalait. Son premier discours d’homme libre, tout le monde l’attendait, car au bout de ses lèvres allait se jouer sans aucun doute l’avenir du Sud Afrique, et la réputation de tout un continent. Personne ne se doute que l’humanité en question allait vivre un grand moment de son histoire. Nelson Mandela, dans la conjoncture prononça un discours sans équivoque qui a contribué certainement à sa nomination pour le prix Nobel de la paix. Il implora le pardon pour tous les sévices affligés aux noirs par le système de l’apartheid, et appela le peuple Africain à la réconciliation. Les Noirs et blancs de se mettre au travail pour la construction d’un Sud Afrique libre et égalitaire sans barrières de races ou de classe. Un Sud Afrique ouvert au monde.

       Depuis, le Sud Afrique a trouvé sa place dans des nombreuses diplomaties, et les sportifs sud africains peuvent exprimer leurs talents dans des nombreuses compétitions sur le plan mondial. En ce qu’il s’agit du football, nombreux sont les joueurs du continent noir qui évoluent en Europe et sont des piliers importants dans leur équipes respectives.

       Il est certain que l’an 2010 fera date dans l’histoire du football sur le continent noir. La fièvre du sport roi a déjà touché les rives africaines, les rues du Sud Afrique attendent d’être envahies de la liesse populaire. Il y aura définitivement des retombés d’un tel évément. Il ne reste maintenant qu’une équipe africaine puisse saisir sa chance pour conquérir la coupe du monde 2010.

Note : Paul. E. François est mauricien et il est engagé dans la lutte pour la promotion et l’émancipation de la communauté créole à l’île Maurice, l’une des plus belles îles du monde. 

Commentez cet article ou envoyez-le à un ami.

Voir aussi L’ile Maurice : Les urnes sous l’emprise du communalisme notoire

L’ESCLAVAGE A L’ILE MAURICE: Rempart contre l’oubli

LA COMMUNAUTE CREOLE DE L’ILE MAURICE

L’univers de l’imaginaire

Commission Justice et Vérité pour l’île Maurice

CULTURE ET IDENTITE CREOLE : Génocide latent

La Communauté Créole de l’île Maurice prise dans le joug des pouvoirs

Haïti – Culture : Unité idéologique, politique dans les écrits et dans les actions chez Jacques Roumain

Présentation de Gouverneurs de la Rosée

LE VERRE DU SOUVENIR

Tags

© 2010 CSMS Magazine · Subscribe:PostsComments · Designed by Theme Junkie · Powered by WordPress

© 2011-2020 CSMS Magazine All Rights Reserved -- Copyright notice by Blog Copyright