Subscribe:Posts Comments

You Are Here: Home » Poetry and Literature » J’aurai très mal quand ………

Je sais qu’un jour tu partiras

Je sais qu’un jour tu me quitteras

Je sais qu’avec une autre femme tu vivras

Je sais que ton lit, tu le partageras

Avec celle qui t’a volé de moi

Moi qui ne saura pas l’odeur des parfums

Moi qui ne sentira pas l’amour après toi

Moi qui pleurera ses nuits ainsi que ses matins

Moi qui resteras fidèle à tes bras

Moi qui t’écrira des poèmes moi qui te chantera

La triste musique que mn cœur me dictera

Mon coeur, qui ne saura pourquoi après ce jour il battra

En deuil il restera, dans le chagrin il se noiera

Mais, te souviendras tu de moi, te souviendras tu de mes rires,de mes larmes,de mon jardin                                                        

Mon jardin que je ne laisserai personne recueillir ces fleurs 

Tu resteras à jamais Son gardien   

Pourquoi le bonheur est fragile

Pourquoi notre bonheur a une fin

Pourquoi un jour notre bonheur brisera

Jamais je n’oublierai ces moments d’or que j’ai passé avec toi

Oh mon chéri oh mon bien aimé restes avec moi

Restes avec moi pour chauffer mes nuits

Pour chauffer mon cœur de ton amour

Restes avec moi pour me dire « je t’aime, je serai la

Je t’entourerai de ma tendresse, je t’entourerai de la chaleur de mon cœur »

Je veux partager ton lit, je veux partager ta vie, ta peine, je veux partager ta joie , ton âme

Je baisserai mes mains, si je saurai que tu trouveras le bonheur et la joie

Je te pardonne mon chéri, je te pardonne de tout mon cœur ou tu resteras à jamais le roi

Amel Baudelin

Note: Amel Beaudelin est algérienne. Elle est notre nouvelle collaboratrice. Elle vit et travaille à Monastir, Tunisie.

Voir aussi Un mystère naturel

Tags

© 2009 CSMS Magazine · Subscribe:PostsComments · Designed by Theme Junkie · Powered by WordPress

© 2011-2020 CSMS Magazine All Rights Reserved -- Copyright notice by Blog Copyright