25 C
New York
Saturday, July 2, 2022

Plus de 300 personnes ont été tuées par l’offensive israélienne au Liban

CSMS Magazine flashEntré dans sa 2e semaine, le conflit au Liban a connu sa journée la plus sanglante avec au moins 70 morts côté libanais. Quatre Israéliens ont également été tués. Aucun cessez-le-feu ne semblait en vue malgré les appels pressants du gouvernement libanais.   Au total, 325 personnes, dont 295 civils, 23 soldats libanais et 7 combattants du Hezbollah, ont péri depuis le début de l’offensive d’Israël, qui a bombardé et bloqué les aéroports, ports et routes principales. Près de 700 personnes ont été blessées.Aussi bien Israël que le Hezbollah chiite libanais ont averti que le conflit n’avait pas de limite dans le temps, témoignant de l’impasse dans les efforts diplomatiques internationaux.   Pour la première fois depuis le début de l’offensive, des hélicoptères israéliens ont tiré quatre missiles contre un quartier résidentiel chrétien du centre de Beyrouth.L’Etat juif a aussi intensifié ses bombardements contre plusieurs objectifs dans l’est, le sud et le nord du Liban, y compris civils, faisant depuis l’aube 55 morts civils, la plupart tués sous les décombres de leurs habitations détruites par les bombes, selon la police.L’offensive israélienne, déclenchée le 12 juillet par la capture de deux soldats israéliens et la mort de huit autres à la frontière, a provoqué une grave crise humanitaire au Liban et un exode massif.   Plus de 500’000 habitants ont été déplacés, selon l’ONU. Israël a par ailleurs à nouveau été la cible de tirs de roquettes du Hezbollah. Plus de 70 de ces missiles ont visé des localités du nord d’Israël, dont pour la première fois la ville arabe israélienne de Nazareth. Trois personnes ont été tuées, dont deux enfants.   L’Etat hébreu dispose de l’appui sans faille des Etats-Unis qui refusent avec leur allié britannique d’exiger un arrêt de l’offensive. Avec ces positions de Londres et Washington, il n’y a aucun espoir d’un cessez-le-feu immédiat dans le conflit, à nouveau réclamé par le Premier ministre libanais Fouad Siniora. M. Siniora a accusé la communauté internationale de ne pas faire “tout son possible” pour que cesse l’offensive d’Israël.

Related Articles

Stay Connected

23,659FansLike
8,157FollowersFollow
2,500SubscribersSubscribe

Latest Articles