31 C
New York
Saturday, July 2, 2022

PAULA CLERMONT PÉAN, UNE FIGURE IMPOSANTE DANS LE THÉÂTRE HAÏTIEN

Par Jeanie Bogart              CSMS Magazine Staff WriterElle est metteur en scène, conteuse et comédienne. Et elle ne s’arrête pas là. Le désir d’aider, de supporter, de regrouper différentes personnes avec différentes idées et de diriger dans la bonne direction l’a poussé à mettre sur pied le Centre culturel Pyepoudre en 1997.       Sis à Christ-Roi, le centre formé d’artistes professionnels haïtiens et d’étudiants est une association sans but lucratif. Il comporte une bibliothèque, une salle de projection, un cyber-café. Leur mission est de promouvoir et de revaloriser l’art et la culture haïtienne à travers des échanges culturels entre la capitale, les villes de provinces et les milieux ruraux.     Ils utilisent le jeu théâtral, à travers des techniques simples, comme moyen d’expression, de communication, de rencontre et de découverte. Leur programme est rempli : conférences-débats, spectacles, projections, lecture dirigée, heure de conte, etc.     Pour Paula Clermont Péan, le jeu ne s’arrête pas là car à l’occasion du bicentenaire haïtien, elle a co-mis en scène la création “Express Partout” de Zepon (ergot du coq), un groupe fondé par des jeunes de Gros-Morne (Artibonite) en 1991. La rencontre des deux groupes a été faite par l’intermédiaire de Helvetas une institution suisse qui travaille à la promotion des cultures nationales et qui avait mobilisé plus de six mille personnes dans les communautés suisse pour venir assister et partager cet expérience.      Paula est co-metteur en scène du film “Cantate pour deux généraux”  produit par Jean Rouch au Musée de l’Homme à Paris. Elle est aussi co-metteur en scène de Mémoire Insulaire, un spectacle haïtiano-dominicain présenté à l’exposition de Séville en 1992. Elle a interprété des rôles-clefs dans Bobomassouri (1984) et Kaselezo (1985) de Frankétienne au théâtre Beaubourg à Paris, puis à Montréal, en Guadeloupe et à la Martinique. Elle a mis en scène “Ces îles qui marchent” en 1992, “Le cri de la terre en 2001″. Cependant, on n’en finirait pas de citer les mis-en scène, les créations et les réalisations de Paula tellement la liste est longue sans compter un recueil de contes “Le Chant de Miraya” qu’elle a fait sortir aux Éditions Mémoire et “Dits des fous d’amour” un recueil de poèmes écrit en collaboration avec Rodney Saint-Éloi et publié aux éditions Mémoire d’Encrier.     C’est sans surprise que le nom de Paula et deux autres haïtiennes figurèrent sur la liste du prix Nobel pour la paix en 2005, dont les personnalités ont été sélectionnées dans le cadre d’un projet intitulé 1.000 femmes pour le prix Nobel de la Paix 2005.    Paula Clermont Péan, une femme plein de courage, un espoir pour un pays.

Related Articles

Stay Connected

23,659FansLike
8,156FollowersFollow
2,500SubscribersSubscribe

Latest Articles