Subscribe:Posts Comments

You Are Here: Home » French Articles » LE JEU DES MOTS DE FRANZ BENJAMIN

Par Jeanie BogartCSMS Magazine staff writerC’est avec précision qu’il écrit et parle ; on dirait un homme en perpétuelle quête d’absolu.  Franz Benjamin est l’auteur de “Dits d’errance”, un recueil de poèmes publié par Mémoire d’Encrier, qui ne saurait laisser insensible le plus froid des coeurs. Son style fait rêver, penser, rend curieux :“Femme de toutes les constellationstoima tasse de théje te prendsà l’anglaise” (Dits d’errance – Page 14)    Qu’est-ce qui pousse l’auteur à écrire avec autant d’émotion, on ne saurait le dire. J’ose croire que c’est le froid montréalais qui lui tiraille les entrailles.  Dans ses écrits, on retrouve l’amoureux qui ne se cache point derrière les mots.“Que vaut la nuitquand elle n’est pas embraséepar tes doigts feux douxQue vaut mon amours’il n’a pas ton regard pour miroir” (Dits d’errance – Page 30)    Président du Conseil Interculturel de Montréal, il travaille durement à une plus grande prise en compte de la diversité à Montréal, à l’intérieur des structures municipales. Il avoue que c’est “un lourd mandat mais très passionnant pour ce qui est des objectifs à atteindre”. Passionné de Montréal mais portant Haïti, son pays natal, en lui comme on porte ce qu’on a de plus précieux, il écrit :“Moienfant d’îlefendillant le jourde mes doigts décadentsj’ai ligoté le Saint-Laurentà mes larmes” (Dits d’errance – Page 35)   Son premier poème, il l’a écrit à l’age de dix ans. Aujourd’hui, il avoue : “ce qui m’incite le plus à écrire peut être un rire, un silence, une larme… les petits gestes de la vie laissés au hasard de mon regard. J’écris quelques fois pour dire la vie et d’autres fois pour rêver la vie”.   Franz Benjamin écrit en créole tout aussi bien qu’en français. Il a secoué la bibliothèque Ferguson à Stamford (Connecticut) en octobre dernier, lors d’une présentation de quelques lettres issues de son prochain recueil “Tanlapli”. Il a publié : Kaléidoscope (collectif, poésie, AGECR, 1990), Valkanday (poésie créole, Paroles, 2000), Chants de mémoire (poésie, Paroles, 2003), Dits d’errance (poésie, Mémoire d’encrier, 2004), Montréal vu par ses poètes (collectif, poésie, Mémoire d’encrier / Paroles, 2006). Il travaille en ce moment sur un projet de roman et un projet de recueil. Mais le plus urgent est un recueil accompagné d’un CD de lettres en créole, Tanlapli.Voir aussi : La chanteuse a la voix d’or

© 2006 CSMS Magazine · Subscribe:PostsComments · Designed by Theme Junkie · Powered by WordPress

© 2011-2014 CSMS Magazine All Rights Reserved -- Copyright notice by Blog Copyright